♦ Les professionnels
Éditorial de la revue internationale Surdités n°1, décembre 1999
L’histoire de la surdité est inscrite dans l'histoire des rapports qu’entretiennent l’audition et l’entendement. Rapports, par périodes, de grande proximité voire d’équivalence, comme ce fut le cas dans la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque les sourds formaient, selon les tenants de la théorie de la dégénérescence ou de l'eugénisme, le groupe des deaf and dumb dans les... Read More
♦ Sourds et entendants :
vers de nouvelles solidarités professionnelles et citoyennes
Résumé Loin d'être un effet « naturel » de la surdité, la souffrance mentale des sourds et malentendants résulte en dernière instance des multiples formes de déni de la surdité qui imprègnent peu ou prou les pratiques et les représentations sociales. Le mouvement du « Réveil sourd » des années 1975 et, dans son sillage, l'apparition... Read More
♦ Propos sur la sensorialité.
L’apprentissage précoce de la LSF et ses prérequis.
EFPP*, Paris, 5 novembre 2013
    Bonjour, C’est un grand honneur pour moi d’avoir été invité à intervenir et je salue l’initiative de l’organisation de cette journée de l’EFPP car sa thématique, l’apprentissage précoce de la langue des signes, traite d’un enjeu de très grande importance. Une telle journée représente assurément un moment privilégié de réflexion sur le temps... Read More
♦ L’Institut national de jeunes sourds de Paris
L'Institut occupe les lieux de l'ancien sémi­naire oratorien Saint-Magloire. Depuis 1989, les vieux murs de «Saint-Jacques » (comme l'appellent ses familiers) et son célèbre jardin sont classés et mis à l'abri de projets de rénovation intempestifs. Pourtant, on ne peut manquer d'être frappé par le contraste entre l'extraordinaire importance, ­pour les sourds comme pour la... Read More
♦ De l’ombre à la lumière : les sourds et la Révolution française
Sous l’Ancien régime, les sourds, comme l’immense majorité du peuple français, n’ont guère accès à l’instruction. Ils écrivent et publient peu, et ce manque de témoignages en première personne est une donnée régulière de toute recherche sur la surdité avant la Révolution française. Deux sourds se distinguent néanmoins : Saboureux de Fontenay, en 1773, et Pierre... Read More
♦ Surdité et éthique médicale
Bernard Jeudy, Alexis Karacostas
Depuis l’Antiquité, l’anatomie de l’oreille est de loin le domaine le mieux connu de l’otologie. Aristote, au quatrième siècle avant J. C., s’attribue la découverte de ce que l’on nomme aujourd’hui la trompe d’Eustache. Empédocle (535-475 av. J. C.) découvre le labyrinthe. Hippocrate (460-356 av. J. C.) décrit le tympan, Oribase (326-403 ap. J. C)... Read More
♦ Surdité et lien social :
à quelles conditions peut-on s’entendre ?
EFPP*, Paris, le 29 avril 2014
Les trois sourds (Conte de Mamadou Diallo)*   C’est l’histoire d’une femme. Elle était sourde, tellement sourde qu’elle n’entendait rien. Tous les matins, elle portait son enfant sur son dos et elle se rendait à son champ. Elle avait un immense champ d’arachide. Et, un matin qu’elle était là, en train de travailler tranquillement dans... Read More
♦ Les unités régionales hospitalières d’accueil et de soins pour les sourds
Regional hospital units devoted to care and support for deaf people
Benoît Mongourdin (1), Alexis Karacostas (2)    
Porte d’entrée dans le système de santé français pour les patients sourds, les unités régionales d’accueil et de soins pour les sourds (Urass) sont désormais au nombre de 18 en France 1. Implantées pour la plupart dans des CHU, leur mission est d’offrir aux patients sourds des soins de qualité équivalente à celle de la population... Read More
♦ Discours d’ouverture du Congrès d’Ottawa, 9 septembre 2004
Madame le Ministre de la Culture chargée des Affaires Francophones, Monsieur le Président de Reach Canada, Monsieur le Président du Comité de préparation du congrès, Mesdames, Messieurs, Chers Collègues et Amis,   C’est un très grand honneur pour moi de me trouver aujourd’hui parmi vous à l’invitation du comité d’organisation du congrès et de M.... Read More
♦ À propos de l’article de Carole Gutman
“L’interprète en situation psychiatrique/psychothérapeutique”
Le Journal de l’AFILS, n°56, juillet 2005, pp. 32-34
Sollicité pour commenter l’article de Carole Gutman, je me bornerai à formuler quelques remarques, convaincu qu’il est vain de prétendre épuiser un sujet aussi vaste et aussi riche en un article ou même en un livre. En France, la présence d’un(e) interprète langue orale/langue des signes dans les entretiens psychiatriques/psychothérapeutiques entre soignants entendants et patients sourds... Read More